Histoire – Tutelle – Logo

LE LOGO DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DE LOIRE ATLANTIQUE

logo_ec44_jpg

Voici le nouveau logo de l’enseignement Catholique de notre département (2014).

« Il symbolise la volonté de fédérer sur l’ensemble du territoire les acteurs de son projet éducatif : faire grandir chaque jeune en reliant dans un même acte l’enseignement, l’éducation et l’évangélisation. Les trois silhouettes fondées sur les trois couleurs primaires évoquent :

  • les niveaux de scolarisation : Primaire, Secondaire, Supérieur
  • les principaux acteurs de l’école : les jeunes, les personnels, les parents
  • les valeurs de la République : la liberté, l’égalité, la fraternité
  • les vertus théologales : la foi, l’espérance, la charité

Le vert situé en transversal évoque la vitalité, la fraîcheur, le dynamisme. »

Ce nouveau logo vient d’être placé sur le pôle maternel.

L’école Saint-Yves de Vay est sous tutelle diocésaine.

Voici l’historique de l’école :

DIRECTEURS ET DIRECTRICES A VAY (appelés désormais chefs d’établissements)

École mixte Saint-Yves

Depuis la rentrée 2004 : Romsée Geneviève

Rentrée 2000- juin 2004 : Peltier Patricia

Rentrée 1982- juin 2000 : Amossé Guy

École des garçons Saint-Yves

Rentrée 1967- juin 1982 : Chiron Anne-Marie

Rentrée 1964- juin 1967 : Potiron Pierre

Rentrée 1945- juin 1964 : Giraudeau Pierre

Rentrée 1930- juin 1945 : Cochard Pierre

École des filles Sainte-Marie

Rentrée 1972- juin 1982 : Trigodet Marie

Rentrée 1960- juin 1972 : Judic Marie

Rentrée 1946- juin 1960 : Dupas Marie

Jusqu’en 1945 : Blais Jeanne-Marie

D’après les registres du personnel

 

L’école St-Yves de Vay est regroupée en un seul site 9 route de Plessé depuis septembre 2005, date à laquelle les modulaires ont été installés pour que tous les enfants et leurs enseignants puissent travailler et vivre ensemble au quotidien, en ayant de grands espaces de travail (classes et salle de motricité) et des nouveaux sanitaires pour les enfants de maternelle, les filles et les garçons de primaire.
Le pôle maternel a été ouvert en septembre 2010 : 2 salles de classe, 1 salle de motricité et repos, 1 hall d’accueil et des sanitaires.Le pôle primaire a été ouvert en 2016 : 1 salle de classe et des sanitaires primaires (filles et garçons)

En 2004, l’école a ouvert sa 4ème classe et à la rentrée 2009, la cinquième. Les effectifs sont en progression constante depuis 2000. A la rentrée 2013, une sixième classe a été ouverte. A la rentrée 2018, la sixième classe sera fermée suite à de nombreux déménagements cette année et à une arrivée très faible d’enfants en PS.

En 2012, les façades de l’ancien bâtiment ont été repeintes, l’intérieur des deux classes primaires aussi (voir articles sur ce site)

L’école des filles appelée « Sainte-Marie » a été construite vers 1850. Il n’y avait pas de classe maternelle, les enfants rentraient à l’école à 6 ans. Il y avait 3 classes et 3 maîtresses (des religieuses).

A l’école des filles, pendant la récréation, elles sautaient à la corde, jouaient à la marelle, au jeu de greli-grelo (« greli, grelo, combien de pierres dans mon sabot ? »)

Tous les enfants portaient des blouses, étaient chaussés de sabots. Ils étaient assez sages, la maîtresse parlait peu, elle faisait des gestes et utilisait des repères sonores. Quand il y avait des punitions, les enfants mettaient leurs mains derrière leur dos ou allaient entretenir un petit carré du jardin.

Il n’y avait pas de cantine, les enfants venaient à pieds ou à vélo à l’école, rangeaient leurs vélos par village. Le midi, on leur servait un bouillon dans un bol et ils mangeaient sous le préau.

Ce lieu a été définitivement quitté en septembre 2005.

En 1930, l’école des garçons est construite sur un terrain donné par le comte de la Bourdonnais. L’école prendra le nom de son fils aîné : Yves.

Il y avait 30 à 4O enfants par classe jusqu’à l’âge de 14 ans, les enfants passaient leur certificat d’études. Certains allaient au collège de Blain à partir de 12 ans. On ne parlait pas de CP, CE1 … mais de divisions : grande classe et petite classe.

A la place des modulaires, c’était un jardin potager. A la récréation, les enfants aimaient bien jouer à saute-mouton, au ballon, à la marelle, à la toupie…

Chaque semaine, le premier de la classe accrochait à sa blouse une médaille. Toutes les semaines, les élèves changeaient de place.

Les élèves avaient très peu de fournitures : des plumes, de l’encre, une ardoise et un crayon. Les cartables restaient sous le préau durant toute la journée.

Les filles n’étaient pas dans la même école que les garçons. En 1967, l’école est devenue mixte.

Pour apprendre à écrire, les grands guidaient la main des petits. Il n’y avait jamais de dessin sauf les jours de neige.

« On n’était pas toujours content d’aller à l’école mais on aimait bien apprendre. Le soir, il y avait beaucoup de devoirs. »

Quand un enfant était puni, il avait beaucoup de pages à écrire ou on lui mettait le bonnet d’âne. Il allait parfois au « cachot » ou sous le bureau du maître.

Vous trouverez ci-dessous quelques photos des grands moments de l’école :

2005 : déménagement de la maternelle située route de la Grigonnais

école maternelle en 2005

et inauguration des modulaires

MVC-025S

 

 

MVC-006S

2008 2009 : projet couleurs

artsvisuels09et11 (25)

artsvisuels09et11 (24)

 

DSCF2193

MVC-013S

DSCF2536

DSCF2867

 

2009 2010 construction du pôle maternel

MVC-029S

cinéma, chants et w 003

fin d'année 2010 055

Juin 2010 : visite du chantier par les élèves et les enseignants

 

visite chantier ps cm2 011

 

 

 

Du 12 novembre 2009 (début du chantier) au 13 novembre 2010 (inauguration)

pole maternel nov 2010 LOGO 002

pole maternel nov 2010 LOGO 017

 

pole maternel nov 2010 LOGO 009

pole maternel nov 2010 LOGO 006