Archives mensuelles : octobre 2021

La journée sportive à Carquefou

Vendredi 22 octobre, nous nous sommes rendus au complexe du moulin Boisseau à Carquefou pour une journée sportive organisée par l’UGSEL. Sur place, nous avons été accueillis par Arnaud et son équipe d’organisateurs.

Cette journée nous tenait à cœur car c’était aussi l’occasion de récolter des dons pour l’association de Lyana. MERCI A TOUS ! Notre école a pu récolter 235 euros. En nous rendant sur le terrain de notre première activité, nous avons d’ailleurs pu dire bonjour au papa de Lyana qui est resté sur place toute la matinée pour représenter l’association.

Au cours de la journée, nous avons fait six activités de 30 minutes.

Il y avait des activités mesurées (course, saut et lancer). Chaque performance permettait de marquer 1-2-3-4-5 ou 6 points. On a ensuite fait une moyenne de ces performances. Après nos bons résultats au cross, nous espérons être dans les premières écoles du classement. Verdict en novembre!

Les autres activités étaient des sports de découverte. Nous avons pu tester le baby-foot, le rameur et le tchouckball (il y avait aussi du badminton, du tir à la carabine, du secourisme … mais nous n’avons pas pu en faire)

Bravo à Shana qui a obtenu le meilleur temps de la journée en rameur.

 

Le réveil des blobs

Comme Thomas Pesquet à bord de la station spatiale internationale, nous avons  réveillé nos blobs qui ont pu commencer à se nourrir et à s’étendre.

Un blob est composé d’une seule et unique cellule géante. Bien que dépourvu de cerveau ou de système nerveux, cet organisme vivant est tout de même capable d’apprendre. Ce n’est ni un animal, ni une plante, ni un champignon. Il vit dans les sous-bois depuis plus d’un milliard d’années. À l’état naturel, il se nourrit de bactéries et de moisissures (champignons). En laboratoire, les scientifiques leur donnent des flocons d’avoine, mais ils se nourrissent en fait des bactéries présentes sur l’avoine. Il existe plus de 1 000 espèces différentes de blob.

Nous avons fait quelques hypothèses mais nous n’avons pas eu le temps de les tester. Peut-il manger autre chose? Peut-il grimper? Peut-on le colorer?  Peut-on lui faire faire un parcours comme un labyrinthe ou le mot VAY? Que se passe-t-il si on le laisse à la lumière?

Les traces du passé

En ce début d’année, nous avons travaillé sur les traces du passé. Certains ont découvert le métier d’archéologue en cherchant des indices d’une occupation humaine dans des boîtes préparées par Régis : pièces, dents, fossiles, objets divers… Pendant ce temps-là, les autres construisaient une frise historique. Les semaines suivantes, nous avons étudié la préhistoire…

La dictée (venue) de l’espace

Vendredi 7 octobre, nous avons écrit la première dictée venue de l’espace. En effet, en septembre, en direct de la station spatiale internationale, Thomas Pesquet avait lu une dictée à des centaines d’enfants et d’adultes réunis à la cité de l’espace de Toulouse. Régis nous a montré la vidéo de cette dictée et nous avons dû écrire cet extrait d’un livre de Marguerite Yourcenar (choisi par Thomas Pesquet)

https://www.youtube.com/watch?v=7o4fFraCzPc

« La mère avait repris son sarclage. C’était la troisième fois qu’elle plantait des canas rouges sur le talus qui bordait le terre-plein. La sécheresse les faisait régulièrement crever mais elle s’obstinait. Devant elle le caporal binait le talus après l’avoir arrosé. Il devenait de plus en plus sourd et elle était obligée de hurler de plus en plus fort pour lui donner ses ordres … » Un barrage contre le Pacifique Marguerite Duras

MS arts visuels septembre

Voici la couverture du cahier de projets des MS :

Ils ont peint une feuille à l’encre puis l’ont saupoudrée de gros sel. Une fois sec, ils ont gratté le sel. Puis ils ont fait l’empreinte de leur initiale.

Voici le travail autour des lignes verticales.

Les enfants s’entrainent à tenir une paire de ciseaux. Dans un premier temps, ils découpent de la pâte à modeler.

 

Les CM au cross du collège

Mardi matin 5 octobre, tous les CM de l’école sont allés participer au cross du collège St Joseph qui avait lieu dans le parc du château de La Touche à Nozay.

Le parcours avait été rendu glissant par les pluies du week-end mais il faisait beau et les enfants étaient pressés de revoir les 6èmes  et d’affronter les CM des écoles environnantes. Pour préparer cette course, ils s’étaient notamment entraînés autour de l’étang de Langast la semaine précédente.

Tous ont bien courus et certains vayens se sont particulièrement illustrés :

-Chez les CM1, Manéa termine 4ème de sa course. Maëlan, Abel et Gaspard sont tous les trois sur le podium et ont été très acclamés par la foule lors de la remise des médailles par la directrice du collège.

-En CM2, Anna termine 6ème et Malvyn se place à la 2ème place après un joli sprint final. Elouan est au pied du podium à la 4ème place.

De retour à l’école, les enfants ont pu pique-niquer sur la cour.

Bravo à tous pour ces performances et vos encouragements !

Nettoyons la nature : un petit geste citoyen, un grand pas pour la planète!

Jeudi 26 septembre, les élèves sont partis à la chasse aux déchets dans la commune pour la troisième année consécutive.

La récolte fut relativement fructueuse puisqu’ils ont récolté au total 84 k 545 g de déchets dont un sac de ciment trouvé dans un fossé de l’étang de Langast !

Les déchets les plus collectés sont les papiers, les mégots de cigarette, les bouteilles (en verre ou en plastique).

Outre les gestes quotidiens dans notre école, cette manifestation est un point fort pour sensibiliser les enfants à la gestion des déchets.

C’est donc l’occasion de rappeler qu’en recyclant on préserve les matières premières (sable, bois, pétrole) et qu’en jetant les déchets non recyclables dans une poubelle on évite les pollutions.

Voici deux exemples parmi tant d’autres :

– 1 mégot de cigarette pollue jusqu’à 500L d’eau et la nature met 12 ans à l’éliminer.

– 1 masque met plus de 500 ans à se dégrader.

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. »  Antoine de St Exupéry

Merci les enfants pour votre enthousiasme et votre intérêt pour la préservation de la nature.